Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Marae de Paea

1 Avril 2011 , Rédigé par voyage sur les iles autour du monde en famille Publié dans #Polynésie Française Tahiti

IMGP4379.JPG

Hier, nous avons été visité le Marae Arahurahu, un des marae le mieux conservé de l’île. Décoré de tikis (statues)récents, de huttes de bambou,  on y donne souvent des spectacles de danse dans le cadre des fêtes du Heiva.

 IMGP4390.JPGIMGP4391.JPG

Petit rappel :

Les Marae étaient autrefois des espaces réservés aux activités cérémonielles, sociales et  religieuses des anciens Polynésiens.

 

Grâce aux datations au carbone, les archéologues ont pu estimer l’âge de plusieurs Marae.
La plupart se situent entre la fin du 15
ème siècle et la fin du 18ème
siècle. Selon les généalogies, quelques Marae remonteraient même au 10 ème
siècle
.

 

Les demeures des Dieux :

 

Voici les deux moules conformes de deux Ti’i de Ra’ivavae (Australes) connus sous le nom de Moana et Heiata. Les originaux sont exposés dans les jardins du musée Gauguin à Papeari. Ils sont ici hors contexte mais donnent néanmoins une idée des Ti’i qui ont pu orner des Marae de chefferies pour représenter des divinités
secondaires.


 

IMGP4382.JPG


Le Ti’i :
Cette figure généralement anthropomorphe est sculptée dans la pierre, le
corail, ou dans le bois d’arbres sacrés. Le Ti’i, réceptacle chargé de mana
(puissance émanant des dieux, pouvoir, influence) pouvait symboliser une
divinité, un esprit gardien ou protecteur.

 

IMGP4384.JPG

 

Le To’o :
Cette image de divinité est constituée d’une pièce de bois et de reliques
(dent, aête, plumes rouges) le tout étant recouvert d’un tressage en fibre de
bourre de coco (nape). Le Dieu ne résidait pas en permanence dans son
« image ». Il n’y faisait que des séjours brefs, lorsque les prêtres
l’invoquaient pour communiquer avec lui. Moins connus que les Ti’i, les To’o
revêtaient pourtant une importance primordiale. Ils représentaient les
divinités polynésiennes majeures l’Oro, Ta’aroa, Ruahatu, Tâne….) Les
chefferies (Va’a, Mata Eeina a) se faisaient la guerre pour se voler un To’o,
s’il était considéré comme plus puissant que d’autres
.

IMGP4393.JPG
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bigot 03/04/2011 23:43



Coucou Ce qui est bien avec vous 4 c'est que nous continuons au travers de votre voyage à nous instruire. Bisous lesbigotins



voyage sur les iles autour du monde en famille 04/04/2011 00:40



Oui j'essaye d'instruire tout le monde, autant vous en faire profiter, bisous



Sylvie 01/04/2011 22:18



Je pense que çà doit vous donner de sacrées sensations de vous trouver à coté de ces Statues et Totems



voyage sur les iles autour du monde en famille 04/04/2011 00:40



Oui très impressionnant, je n'aurai pas aimé vivre à cette époque..... bisous



Renée 01/04/2011 17:48



Une instruction sur le terrain pour les enfants vaut mieux que des discour en classe et quel instruction, pusiqu'en même temps adulets nosu apprenons. Bisousss



voyage sur les iles autour du monde en famille 04/04/2011 00:41



Oh oui c'est beaucoup mieux, c'est pas dans les livres que nous apprenons tout ça



vero 01/04/2011 07:48



on a l'impression de voyager nous aussi c'est une bouffee d'air avant le boulot le matin. bisous



voyage sur les iles autour du monde en famille 04/04/2011 00:42



C'est bien, ça te donne du courage pour ta journée, bisous